Ce que propose Lelek Studio à l’heure actuelle, est une pratique basée sur la respiration, le lâcher prise, le contact et l’improvisation. J’utilise ces aspects afin que chacun puisse trouver sa propre danse dans un espace de liberté.

Ma pratique prend sa source dans la danse contemporaine à laquelle j’ai été formée depuis mon plus jeune âge mais aussi et surtout dans l’expression corporelle bien plus que dans la danse dite académique et codée. La forme est parfois utilisée dans le seul but de donner des outils corporels de base permettant à mes élèves d’avoir un langage de base, comme un alphabet. Ensuite, à chacun d’inventer ses propres mots, ses propres phrases, sa propre histoire.

Par une approche douce et adaptée je propose donc des cours de danse basé sur l’expression corporelle, en utilisant de la musique ainsi que des foulards de soie. L’essentiel de ma pratique va tendre à trouver le contact avec soi d’abord pour ensuite aller vers l’autre. Tout ceci dans le respect de chaque personne et au rythme de chacun.

La danse est un art qui permet de prendre possession de son corps avec toutes ses spécificités et particularités, avec simplicité et sans jugement.

Pratiquement, je passe par un apprentissage au sol (pour autant que cela soit possible). Celui-ci permet un retour direct sur notre mouvement et sur sa qualité. En effet, si le corps n’est pas assez lâcher, il y aura des impacts, il est donc plus facile de conscientiser la qualité de notre lâcher prise.

Pour cela je propose des exercices techniques qui permettent de prendre conscience de ses périphéries (bras-jambe) ainsi que de son centre tout en apprenant à lâcher sa colonne vertébrale et la tête afin que celle-ci se libère de leurs entraves. En effet, le mental donne à penser que notre corps à une direction très binaire (haut-bas/gauche-droite). Pour beaucoup d’entre nous la colonne vertébrale est droite, la tête est fragile … Et pourtant le mouvement du corps est sphérique. Par ces exercices au sol c’est sentir ce mouvement sphérique et infini dont le corps est pourvu.

Ensuite, j’en viens à la position verticale avec des exercices simples permettant de rencontrer son ancrage dans la terre, sa stabilité, son équilibre et ceci en utilisant les mêmes notions expérimentées au sol.

Une fois que je vois que mon groupe commence à s’approprier ses expériences, j’en viens doucement à des exercices (jeux) de contact à deux ou en groupe. En effet, l’expérience faite avec son corps auparavant permet de trouver un langage en contact dans la confiance de soi et de l’autre ainsi que de son indépendance à tout instant.

Puis on en vient à l’improvisation et pour cela il est utilisé tout le langage découvert et expérimenté jusque-là (au sol, à la verticale, en contact). J’utilise pour cela très souvent des carrés de soie afin que l’attention soit mise sur l’accessoire et pas sur le mouvement ce qui permet de libérer un maximum le corps. C’est le moment du ne pas faire mais être !

Cette improvisation proposée à chaque cours ou stage donne l’occasion de faire l’expérience de la totale liberté d’expression, de sa propre créativité sans qu’aucun jugement ne soit fait !

La danse permet si on laisse le corps parler librement d’explorer des passages afin de libérer des zones qui coincent ou encore de trouver le chemin de son corps dans le mouvement sans douleur, sans peur, sans apriori. Parfois, ce qui nous semble impossible le corps le trouve instinctivement. Pour cela il faut faire l’apprentissage du lâcher prise : lâcher le mental pour écouter le corps qui sait et le laisser s’exprimer. Cet apprentissage est une chose difficile dans notre société qui nous a inculqué exactement le contraire. Le but n’est pas dire que ce que l’on a appris est faux ou mal mais qu’il existe une autre vision, un autre chemin et que celui-ci peut nous aider, peut nous libérer. C’est un équilibre à trouver à expérimenter.